Poilievre bannira la monnaie numérique de la Banque centrale et facilitera l’audit de la Banque du Canada alors que l’inflation atteint le triple de l’objectif fixé

Ottawa, ON - Pierre Poilievre a annoncé aujourd'hui qu'en tant que premier ministre, il rétablirait l'indépendance de la Banque du Canada en adoptant le projet de loi d'Andrew Scheer visant à permettre au vérificateur général d’auditer la Banque du Canada et en demandant au vérificateur général de vérifier les 400 milliards de dollars de la Banque en lien avec le programme d'assouplissement quantitatif pour déterminer pourquoi la Banque a autant raté son objectif d'inflation.

Poilievre arrêtera également le projet de monnaie numérique proposé par la banque centrale.

« Justin Trudeau a menacé l'indépendance de la Banque du Canada avec un demi-billion de dollars de déficits qui ont obligé la banque centrale à imprimer de l'argent et à provoquer de l'inflation », a déclaré Poilievre. « Les déficits d'impression monétaire ont eu un effet à la hausse sur le prix des marchandises. Les taxes inflationnistes ont rendu la production de ces biens plus coûteuse pour les entreprises. Plus les libéraux dépensent, plus les choses coûtent cher. C'est la JustinFlation. J'y mettrai fin en restaurant l'indépendance de la banque centrale, en imposant un audit indépendant de toute l'impression monétaire et en arrêtant le projet de monnaie numérique risqué de la banque centrale. »

Un gouvernement de Pierre Poilievre maintiendra la Banque du Canada à l'écart des services bancaires de détail en interdisant son projet de monnaie numérique. La Banque du Canada indique qu'elle est dans la « phase de développement » de sa propre monnaie numérique et que la décision finale appartiendra au ministre des Finances.

« Le vérificateur général doit enquêter pour savoir si le gouvernement Trudeau a porté atteinte à l'indépendance de la Banque du Canada en utilisant 400 milliards de dollars d'argent nouvellement imprimé pour financer ses déficits. Nous avons besoin de réponses sur les raisons pour lesquelles l'inflation est maintenant le triple de l'objectif de 2 % de la Banque. »

« Je me présente comme premier ministre pour redonner aux gens le contrôle de leur vie en faisant du Canada la nation la plus libre du monde », a déclaré Poilievre. « Cela inclut de retirer le contrôle de l'argent aux politiciens et aux banquiers et de le rendre au peuple. »

- 30 -

Fiche d'information