Trudeau importe du pétrole de dictateurs, Poilievre y mettrait fin et produirait plus d'énergie canadienne

Poilievre pour mettre fin aux importations de pétrole d'outre-mer et augmenter la production de pétrole et de gaz pour approvisionner le Canada et le monde entier

Saint John, N.-B. - Le député et candidat au poste de premier ministre Pierre Poilievre a confirmé aujourd’hui que son gouvernement mettrait fin aux importations de pétrole d’outre-mer au Canada dans les cinq années suivant son entrée en fonction.

Il a annoncé qu’il mettrait fin aux importations en provenance de dictatures polluantes, doublerait la production extracôtière de Terre-Neuve et acheminerait le pétrole de l’Ouest canadien vers les marchés de l’Est.

« Les pays du monde entier — en particulier nos alliés en Europe — ont désespérément besoin d’énergie. La demande explose, les prix sont élevés et le Canada dispose d’une offre incroyable. Pendant ce temps, nous achetons du pétrole à des dictateurs étrangers et disons aux dirigeants européens qu’ils n’ont pas de chance », a déclaré M. Poilievre. « Justin Trudeau soutient le pétrole — tant qu’il s’agit de pétrole étranger. Chaque fois qu’il tue un projet énergétique canadien, les dictateurs comme Poutine font une danse de la victoire, car ils vont pouvoir dominer le marché mondial. »

Malgré l’abondance des ressources canadiennes, qui pourraient être extraites par des travailleurs canadiens aux normes canadiennes, le Canada continue d’importer et de raffiner le pétrole d’outre-mer. Cela laisse les travailleurs canadiens du secteur de l’énergie à la maison, parfois sans chèque de paie, alors que davantage de pétrole d’outre-mer arrive ici chaque jour. Pendant que les travailleurs canadiens de l’énergie manquent de chèques de paie, les dirigeants européens s’envolent vers le Canada pour nous supplier de leur fournir nos ressources, mais comme Trudeau a passé des années à retarder et à rejeter des projets énergétiques, nous ne pouvons rien faire.

« Acheter du pétrole outre-mer provenant de dictatures polluantes est terrible pour notre environnement. Il exporte nos emplois, notre argent et notre pollution vers des pays aux normes horribles. Au lieu de cela, ramenons les emplois, l’argent et les affaires dans le secteur énergétique le plus respectueux de l’environnement au monde, ici au Canada. Nous pouvons approvisionner notre propre marché et exporter nos produits plus propres dans le monde entier », a déclaré M. Poilievre.

Un gouvernement Poilievre le ferait :

  1. Doubler la production pétrolière de Terre-Neuve
  2. Mettre fin au pétrole des dictatures polluantes
  3. Soutenir les projets énergétiques d’ouest en est, comme la construction de pipelines ou de chemins de fer.

« Le Canada doit reprendre le contrôle de son énergie et reconquérir son indépendance. Mon gouvernement mettra fin aux importations de pétrole d’outre-mer et utilisera plutôt notre énergie pour nos gens, dans notre pays. Nous éliminerons les entraves du gouvernement au pays et cesserons de payer les dictateurs à l’étranger », a déclaré M. Poilievre. « Les consommateurs sauront que lorsqu’ils font le plein, ils contribuent à créer des chèques de paie pour les Canadiens, et non à donner de l’argent à des despotes. Mon plan permettra au Canada de reprendre le contrôle de ses sources d’énergie et aux Canadiens de reprendre le contrôle de leur vie. »

- 30 -

Document d'information